“Un assouplissement qui soutient l’économie” selon Alain Griset, Ministre chargé des Petites et Moyennes Entreprises

Fraîchement lancé par le Gouvernement, le dispositif du “RGE au coup par coup” doit entraîner un effet de levier non seulement pour le secteur de la construction mais aussi, plus largement, pour l’économie française. Le ministre chargé des PME, Alain Griset, détaille les spécificités de cette expérimentation à Batiactu*.

Veuillez trouver ci-dessous les points forts de cette entrevue.

Le constat : Beaucoup d’artisans considèrent le dispositif comme relativement lourd pour avoir, au final, peu de marchés.

L’objectif : L’assouplissement du système du label Reconnu garant pour l’environnement a pour but de dynamiser les marchés de rénovation énergétique… et de contribuer à la relance de l’économie française en incitant, et augmentant, le nombre d’entreprises concernées.

L’expérimentation”RGE chantier par chantier” : Une entreprise peut ainsi postuler à un chantier sans être RGE mais sur la base d’une expertise a priori des travaux à mener ; une fois les travaux réalisés, avec un constat qu’ils l’ont été dans les normes, le particulier pourra bénéficier de Ma prime rénov’ et l’entreprise qui aura réalisé les travaux sera payée. Au bout de trois chantiers RGE effectués dans ces conditions, la labellisation RGE sera alors facilitée pour l’entreprise.

 

*Source : https://www.batiactu.com/edito/rge-chantier-par-chantier-un-assouplissement-qui-soutient-61048.php