Mise à jour au 23 mars 2021

Ce qui a changé au 23 Mars 2021

  • Télétravail : De nouvelles obligations pour les entreprises situées dans les départements soumis à de nouvelles restrictions. Les entreprises situées sur les départements soumis à des nouvelles restrictions doivent mettre en place des plans d’actions relatifs à la mobilisation du télétravail. Ce plan adapté à la taille des entreprises doit faire l’objet d’un échange avec les partenaires sociaux de proximité. Il doit permettre de réduire au maximum le temps de présence en entreprise.
  • Restauration d’entrepriseRenforcer les distances entre salariés lors de la prise des repas. En cas de déjeuner à la cantine, l’employeur doit laisser une place vide en face de chaque salarié et respecter strictement une distance minimum de deux mètres entre chaque personne. Pour ce faire, les chaises doivent être disposées de manière à permettre cette distanciation et à éviter les vis-à-vis, sauf si une paroi fixe ou amovible assure une séparation physique. La jauge maximale d’une personne pour 8 m2 doit toujours être respectée pour l’accueil des salariés. Il faut déjeuner seul dans la mesure du possible et privilégier les paniers repas à emporter. (Mise à jour le 23 mars 2021 de la fiche Covid-19 du ministère du Travail sur l’organisation et le fonctionnement des restaurants d’entreprise).
  • Limiter le recours au covoiturage : Limiter autant que possible l’organisation du transport de plusieurs salariés dans un même véhicule dans le cadre de l’activité professionnelle. Le port du masque reste obligatoire pour chaque salarié. Les personnes à risque de forme grave de Covid-19 portent des masques de type chirurgical. En outre, le covoiturage n’est possible que s’il est nécessaire et qu’une procédure effective de nettoyage et de désinfection régulière du véhicule est mise en place. Le véhicule doit être régulièrement aéré pendant quelques minutes.

Ce qui ne change pas

  • Le télétravail reste le principe  pour l’ensemble des activités qui le permettent (y compris pour les départements non soumis à restrictions). Retour sur site possible, un jour par semaine au maximum lorsque les salariés en expriment le besoin et avec l’accord de l’employeur. Contrôle renforcé du Télétravail par l’inspection du travail depuis une instruction du 3 Février 2021.
  • Rappeler et insister sur l’importance de l’isolement des salariés cas contacts et symptomatiques ainsi que la possibilité de se déclarer sur declareameli.fr dès l’apparition des symptômes, pour bénéficier d’un arrêt de travail.
  • Dans les vestiaires : la distance à respecter est toujours d’un mètre, mais elle est associée au port du masque. Lorsque le masque doit impérativement être retiré (ex : prise de douche), la distance de deux mètres doit être respectée.
  • Aérer régulièrement les espaces de travail (le HCSP recommande d’aérer durant quelques minutes au minimum toutes les heures).
  • L’employeur met en place des procédures de nettoyage / désinfection régulières (a minima journalière et à chaque rotation sur le poste de travail) des objets et points contacts que les salariés sont amenés à toucher sur les postes de travail et dans tous lieux sous responsabilité de l’employeur, y compris les sanitaires et lieux d’hébergement.

Sources : https://www.andrh.fr/actualites/1247/protocole-national-sanitaire-mises-a-jour-au-23-mars-2021

Pour accéder à la dernière version du Protocole Sanitaire National : https://travail-emploi.gouv.fr/le-ministere-en-action/coronavirus-covid-19/protection-des-travailleurs/protocole-national-sante-securite-salaries